Les 6 pires erreurs SEO pour perdre votre temps

Fév 12, 2020 | SEO | 0 commentaires

Temps de lecture: 6 min
Accueil » SEO » Les 6 pires erreurs SEO pour perdre votre temps

Si vous disposez ou vous assurez la gestion d’un site Web depuis un certain temps, vous savez que le référencement prend un certain temps. Pas 30 minutes par jour, mais des dizaines et des dizaines d’heures par semaine pendant longtemps. Cependant, voici la bonne nouvelle qui vous fera gagner du temps.  Évitez ces six erreurs SEO, pires gaspilleurs de temps en référencement !

erreurs SEO

 

Erreur SEO N° 1 : Vous vérifiez le classement quotidiennement ou même plusieurs fois par jour !

Savez-vous à quelle fréquence je vérifie mon classement ? Si vous dites plusieurs fois par jour, vous vous trompez ! Je le vérifie une fois par semaine, et c’est tout. Vous n’avez pas besoin de connaître votre classement plus fréquement.

En outre, concernant mon trafic Google Analytics, j’essaie de le vérifier environ une fois par jour, parfois une fois tous les deux ou trois jours. La raison en est que je veux être averti si quelque chose se passe avec la mise à jour de l’algorithme de Google ou si je suis impacté sur mes réservoirs de trafic. Parce qu’avouons-le, si vous vérifiez votre classement plusieurs fois dans une journée, vous n’allez surement pas voir de différence.

Si vous vous connectez à Google Analytics plusieurs fois par jour, cela ne n’introduira aucun changement à votre situation. Vous devez vous concentrer sur l’exécution et arrêter de perdre votre temps en continuant à regarder les rapports. Voici la chose facile à faire. Inscrivez-vous à SuggestUber qui suggère un suivi de classement gratuit. Accédez au tableau de bord, inscrivez-vous, ajoutez votre site et vos mots clés. Il vous avertira une fois par semaine, automatiquement par e-mail de votre classement moyen pour les mots clés les plus importants que vous suivez, s’ils montent ou descendent ou de combien vous vous améliorez. Il vous dira, même les nouvelles erreurs qu’il trouve sur le site d’un point de vue SEO. De cette façon, vous n’avez pas besoin de vous en soucier au quotidien.

 

Erreur SEO N° 2 : Vous vous obsédez par la densité des mots clés.

Les gens qui écrivent du contenu passent leur temps à se dire : « Oh, je dois mettre ce mot-clé dans la balise H1, ce mot-clé dans cette balise de titre, ce mot-clé dans cette méta-description… ».

En ce qui me concerne, quand j’écris du contenu, je ne fais rien de tout cela. Il faut juste écrire du contenu pour l’utilisateur. Essayer de créer le titre le plus attrayant pour que les internautes cliquent, lisent et deviennent accro. Tout comme un auteur le ferait lorsqu’il écrit un livre ou un journaliste pour son article de presse. Il ne s’agit pas de mots clés, mais d’un contenu de qualité.

C’est sûr que si j’écris sur la nourriture pour chiens et en fait le mot-clé chien, je fais apparaître un autre mot-clé lié à la nourriture pour chien, mais ce n’est pas comme si j’introduisais ces mots-clés manuellement. Pensez aux lecteurs, faites ce qui est le mieux pour eux et bien sûr, vous pouvez mettre ces mots clés dans votre balise de titre, la méta-description H, votre introduction et même le paragraphe de conclusion, mais ne vous obsédez pas là où vous devez les mettre dans chaque domaine.

Si cela ne sonne pas correctement, les gens ne voudront plus lire votre contenu. Ils vont revenir en arrière dans la recherche en appuant sur le bouton de retour Google. Cela va envoyer un mauvais signe à Google et nuira, en conséquence à votre classement.

 

Erreur SEO N° 3 : Vous créez une quantité excessive de backlinks pour augmenter l’autorité du domaine.

Dans notre agence de publicité nous recevons tellement de gens qui nous disent : « je veux plus de liens pour augmenter mon autorité de domaine ». Nous avons des sites surclassés qui ont des autorités de domaine de 80 et 90, avec d’autre qui n’ont qu’une autorité de domaine de 40 ou 50. Google n’utilise pas l’autorité de domaine, le score de domaine, ni aucune de ces autres statistiques.

Globalement,  un score de plus de 30 est  élevé. Mais cela ne garantira pas le classement. Si quelqu’un a une autorité de domaine incroyable comme les entrepreneurs, Forbes, Huffington post, mais que le contenu publié n’est pas à la hauteur. Vous pensez qu’il sera bien classé ? Non. Pourquoi? Parce que la qualité est nulle contre une simple maman postant un article étonnant que tout le monde veut lire et partager. Ne soyez pas obsédé par l’autorité de domaine. Concentrez-vous sur l’expérience finale pour l’utilisateur.

 

Erreur SEO N° 4 : Vous vous concentrez uniquement sur les mots clés hautement compétitifs.

Revenir sur ces termes principaux peut générer beaucoup de trafic, mais ils ne génèrent pas de ventes par rapport aux phrases à longue queue. Accédez au rapport sur les idées de mots clés dans UberSuggest, examinez les prépositions et les mots de comparaison ainsi que les suggestions, qui vous donneront des mots clés les plus susceptibles de convertir vos leads.
Oui, ils ne vous conduiront pas autant de trafic, mais qui s’en soucie ? Au moins, vous générez des ventes. Il ne s’agit donc pas uniquement de rechercher des mots clés basés sur la qualité.

 

Erreur SEO N° 5 : Vous optimisez davantage les appareils de bureau que les appareils mobiles.

Saviez-vous que plus de 50% des recherches effectuées sur Google proviennent désormais d’appareils mobiles?
C’est un énorme facteur de classement. Google met l’accent sur la conception de contenu Web, en particulier pour les appareils mobiles. Assurez-vous donc que vous ajoutez un balisage structuré à votre site et que vous utilisez des thèmes optimisés pour les mobiles. Parce que cela vous aidera à long terme.

 

Erreur SEO N° 6 : Vous essayez de répondre aux attentes SEO déraisonnables.

Vous ne contrôlez pas les actions des robots Google. Si ce dernier veut vraiment changer votre classement, voir le dégringoler, vous n’en pouvez rien. Cela dépend d’eux. Donc, en dépensant le double, le triple du temps, cela ne vous aidera pas toujours à obtenir un meilleur classement. C’est pourquoi je ne suis pas obsédé par Google. Mais vous savez ce qui doit vous obséder. Je l’ai appris de Jeff Bezos en regardant une interview de lui en ligne. Il dit être obsédé par son client et pas par Google, ni par la compétition.

Si vous faites cela et que vous faites ce qui est le mieux pour vos clients sur le long terme, Google devrait vous placer à votre bonne place. N’essayez donc pas de répondre à des attentes irréalistes en vous obsédant pour Google. intéressez-vous à vos clients parce que lorsque vous faites ce qui est le mieux pour eux, vous grandissez.

Et pour éviter tout cela et exceller en référencement voici en infographie sur les  5 meilleurs outils SEO en 2020.

 

0 commentaires

Laissez un commentaire

Share This