Vendre sur Google Shopping : comment en tirer un maximum de profit ?

Nov 5, 2020 | Marketing | 0 commentaires

Temps de lecture: 10 min
Accueil » Marketing » Vendre sur Google Shopping : comment en tirer un maximum de profit ?
vendre sur google shopping

Selon un récent rapport d’Adthéna, intitulé “The Rise Of Google Shopping”, vendre sur Google Shopping représente 76% des dépenses publicitaires de Google aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Cette étude, basée sur l’analyse de plus de 40 millions d’annonces Google, et d’un million de mots-clés, indique également que les campagnes publicitaires de Google Shopping ont permis à la majorité des e-commerçants interrogés d’obtenir un meilleur ROI (retour sur investissement).


Aujourd’hui, nous allons expliquer en détail ce qu’est Google Shopping et comment augmenter votre volume de ventes en le mobilisant.

Qu’est-ce que Google Shopping ?

vendre sur google shopping

Google Shopping est une plateforme qui permet aux commerçants de présenter leurs produits sur le SERP de Google. Son fonctionnement est très simple.

Lorsqu’un internaute tape un produit en requête sur Google, il voit s’afficher une liste d’annonces qui en font la promotion. Bien évidemment, cette liste de fiches-produits apparaît bien avant les résultats organiques.

Une fois que l’internaute clique sur l’une des annonces, il est automatiquement redirigé vers la page de vente du produit dont elle fait la promotion. C’est une véritable aubaine pour les annonceurs car ils ne paient que les frais de PPC (Pay Per Clicks ou coût par clic en Français). De plus, ils obtiennent un trafic remarquablement ciblé sur leurs produist sponsorisés.

D’autre part, Google Shopping facilite grandement le parcours digital du client. En quelques secondes, il arrive directement sur la page qui l’intéresse.

A la différence des Publicités Google Ads, les annonces Google Shopping contiennent l’image en plus de la description du produit. Et ceci, les rends attrayantes davantage.

Vendre sur Google Shopping : Quels avantages ?

Voici quelques-unes des raisons qui expliquent la popularité croissante de Google Shopping auprès des annonceurs en ligne :

#1 Mettre votre marque sous les projecteurs de Google

Brian Dean, le fondateur de Backlinko a réalisé un rapport intitulé «Here’s What We Learned About Organic Click Through Rate ». Celui-ci, nous apprend que :

  • Le CTR moyen du premier résultat affiché sur Google est de 31,7% ;
  • Seuls 0,78% des internautes cliquent sur un résultat de recherche se trouvant à la deuxième page de Google ;
  • 75,1% de tous les clics sur Google proviennent des trois premiers résultats de recherche ;
  • Améliorer le classement de son site d’une seule position est suffisant à faire augmenter le CTR de 30,8% ;
  • Le CTR du premier résultat de recherche est 10 fois supérieur à celui du 10éme résultat.

De manière inéluctable, ces chiffres démontrent l’importance d’occuper une position de choix sur le moteur de recherche Google. Chose qui devient facilement accessible grâce à Google Shopping.

En effet, les annonces d’achat Google (Google AdWords et Google Shopping), apparaissent au-dessus des résultats de recherche organiques. Donc, vous n’avez pas forcément besoin d’être très connu pour que les clients vous trouvent.

#2 Une meilleure performance comparativement aux annonces textuelles

Au premier trimestre 2018, on devait à Google Shopping 60% des clics sur des annonces diffusées sur Google. D’autres études, affirment que comparativement aux annonces textuelles, vendre sur Google Shopping a :

  • Un CPC plus bas de 23% ;
  • Un taux de conversion supérieur de 26%.

Compte tenu de ces performances, nous comprenons mieux pourquoi les E-commerçants allouent une plus grande partie de leur budget marketing Google, aux annonces Google Shopping. Les images qu’elles contiennent et les étoiles par lesquels les clients qualifient les produits, les rendent attrayantes davantage.

#3 Des leads plus qualifiés

Les annonces Google Shopping fournissent des informations pertinentes sur les produits que vous proposez. Photos, prix, étoiles, etc… Bref, avant même de se retrouver sur votre site marchand, le prospect sait déjà à quoi s’attendre.


Le résultat est que votre trafic devient plus ciblé. En outre, vous êtes sûr que les personnes qui cliquent sur vos annonces Google Shopping arrivent sur votre site avec une forte intention d’achat. Chaque euro dépensé est utilisé pour cibler les clients pertinents.

#4 Une gestion plus facile

Google Shopping permet une gestion plus facile des campagnes publicitaires Google. En effet, il élimine le processus manuel de sélection de mots-clés, en décidant lui-même de la liste de mots sur lesquels votre boutique a besoin d’être optimisée.

Quand il détecte que l’un de vos produits attire un trafic considérable, il lui redirige l’essentiel du trafic pour augmenter ses chances de conversion. De plus, il s’intègre parfaitement à votre boutique en ligne, grâce à des application dédiées. Cela vous évite de créer vos listings manuellement et optimise votre stratégie marketing.

vendre sur google shopping

Vendre sur Google Shopping : Quelles astuces ?

Maintenant que nous connaissons les avantages de Google Shopping, voyons ensemble comment vous pouvez en tirer profit pour augmenter votre volume de vente.

#1 Optimiser le contenu de votre site

Pour bien vendre sur Google shopping, la qualité du contenu est l’un des facteurs les plus importants que Google utilise pour classer un site e-commerce. Inutile donc de vous rappeler que le vôtre doit être optimisé, notamment en ce qui concerne les pages de vente.

Ces pages doivent contenir des images ou des vidéos de qualité, une description détaillée du produit, sans oublier les commentaires des clients qui expliquent les mérites du produit.


Le titre de la page doit également être concis (entre 60 et 80 caractères) et doit comporter des keywords pertinents qui reflètent la nature du produit et synthétisent ses attributs. Pour les choisir, basez-vous sur le volume de recherche, qui doit être cohérent et de préférence peu concurrentiel.


Enfin, notez que le fait d’avoir un contenu unique sur votre site est un moyen important de se démarquer sur le web. Le simple fait de dupliquer le contenu d’autres pages web peut avoir un impact négatif sur votre position dans les SERP’s.

#2 Rechercher les bons produits à vendre

Avant de mettre un produit en vente dans votre magasin, vous devez d’abord réaliser une analyse des campagnes. évaluez le potentiel de vente des produits annoncés.

Selon le type de campagne, de nombreux facteurs de ciblage sont à prendre en compte ou bien à exclure.

Parmi ceux-ci, on trouve l’utilité d’un produit, sa saisonnalité et son adaptabilité à une zone géographique. Un produit qui se vend bien en hiver peut ne pas se vendre du tout au printemps voire en été, et vice versa.


Pour trouver les bons produits à vendre dans votre créneau, vous pouvez vous renseigner sur les tendances des grands distributeurs comme Amazon ou Alibaba. Les réseaux sociaux sont également un incroyable vivier d’idées de produits. Sur YouTube, par exemple, il suffit de taper la requête “Unboxing” pour obtenir des dizaines de vidéos YouTube présentant un article.


En examinant ces données, vous pourrez trouver des produits qui attirent plus l’attention que d’autres, et sont donc plus rentables. Cela vous permettra d’optimiser remarquablement vos dépenses publicitaires sur Google Shopping à travers des annonces efficaces.

#3 Surveiller vos concurrents

Pour vendre sur Google Shopping, vous ne pouvez pas compter uniquement sur l’énorme potentiel de cette plateforme. Il est certain qu’elle vous apportera un trafic qualifié. Néanmoins, elle ne peut en aucun cas vous aider si votre logique commerciale est défaillante.

En effet, lorsqu’un internaute saisit le nom d’un produit sur le moteur de recherche, il verra plusieurs annonces de Google Shopping provenant de magasins qui le proposent. Bien entendu, il cliquera sur l’annonce la plus attrayante, mais aussi la plus intéressante en termes de prix.

Nous en déduisons qu’en plus de travailler sur la qualité de votre site et de votre annonce, vous devez analyser votre concurrence. Cette veille concurrentielle vous permettra de vous aligner sur les prix du marché. De quoi augmenter considérablement vos chances de conversion.


L’analyse concurrentielle n’est pas seulement bénéfique en termes de Pricing. Elle vous donne également la possibilité d’améliorer votre catalogue de produits et vos annonces publicitaires.

En vous inspirant d’autres annonces ou pages de vente de Google Shopping, vous aurez peut-être de nouvelles idées ! Pourvu que vous restiez toujours authentique.

#4 Contrôler vos indicateurs

vendre sur google shopping

L’optimisation de vos campagnes Google Shopping passe également par une analyse approfondie de trois indicateurs principaux :

#1 Le prix 

Comme mentionné précédemment, le prix de vos produits ne doit être ni trop cher ni trop bas comparativement à ce que proposent vos concurrents. Vous devez vous aligner sur les tarifs du marché et jouer sur les atouts dont vous disposez afin d’inciter les consommateurs à vous préviligier, plutôt qu’un autre vendeur.

#2 La marge bénéficiaire

La marge bénéficiaire désigne la différence entre le coût d’acquisition d’un produit et le prix de sa vente finale. Généralement, toutes les entreprises cherchent à maximiser la valeur de ce paramètre, quoique dans certains cas, il se peut qu’elles soient contraintes de le baisser.

Par exemple, si un produit ne se vend pas bien, baisser son prix et donc la marge bénéficiaire qui en découle, peut être un bon moyen d’augmenter son attractivité.

#3 Le taux de conversion

Le troisième indicateur est le taux de conversion. Celui-ci, fait référence au nombre de ventes réalisées comparé aux nombres de visiteurs de votre boutique. Tant que vous ne mettez pas en péril votre marge bénéficiaire, il est important de disposer d’un bon taux de conversion pour prospérer votre projet.

vendre sur google shopping

Généralement, les commerces électroniques les plus performants ont un taux de conversion moyen d’environ 2,5%.

#5 Retargeting

On vient de le dire, dans le meilleur des cas, le taux de conversion moyen d’un magasin en ligne ne dépasse pas 2,5 %. Cela signifie que 97,5 % des visiteurs de votre site ne convertissent pas ! C’est dommage quand on sait que Google Shopping vous apporte un trafic très qualifié. Il est habituellement composé de personnes qui souhaitent acheter un produit !

De là, nous constatons l’importance de mettre en place une campagne de retargeting. Pour rappel, le retargeting consiste à cibler par une campagne publicitaire les personnes ayant déjà visitée votre site de vente.

Pour mettre en place cette approche, Google met à votre disposition deux fonctions principales :

  • Dynamic Search Retargeting ;
  • RLSA (Retargeting Lists for Search Ads).
vendre sur google shopping

Certains E-commerçants, préfèrent créer des campagnes de retargeting sur Facebook Ads. C’est une stratégie intéressante dans la mesure où elle permet de cibler un public différent, mais qui est tout aussi intéressé par vos produits. Souvent la combinaison de Google Shopping et Facebook produit des résultats concluants.

Conclusion

Google Shopping est une plateforme qui est venue simplifier la création de campagnes publicitaires ciblées et efficaces. Dans cet article, nous vous avons présentés tous ses avantages, ainsi que les différents moyens d’en tirer un maximum de profits.

Que vous soyez une jeune pousse ou une entreprise déjà bien établie sur le marché, si vous avez toujours besoin d’assistance pour configurer et lancer votre campagne Google Shopping, vous pouvez faire appel à notre agence web Wowdesigns.

Notre équipe d’experts se fera un énorme plaisir de vous aiguiller et vous aider à rationaliser vos dépenses publicitaires, tout en faisant augmenter vos résultats. Et ce allant du choix des mots clé jusqu’au suivi de la campagne.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Share This